Les filtres à charbon actif


Les filtres à charbon actif sont très utilisés. Mais de quoi s’agit-il ? Quelle est leur efficacité réelle ?

Qu’est-ce que le charbon actif ?

Le charbon actif est une matière utilisée depuis des milliers d’années pour purifier l’eau, et depuis peu pour purifier l’air : il retient certaines molécules complexes et certaines odeurs.
Il est industriellement produit en traitant différentes formes de bois (noyaux, écorces, coques, houille, …) pour ne conserver que les structures carbonées, et supprimer les huiles et goudrons. En disparaissant, les huiles laissent la place à des pores, si bien que le matériau résiduel est très léger, et qu’il présente une très grande surface dans un petit volume (à l’instar des poumons…).
Lorsque l’air entre en contact avec le charbon actif, les molécules “complexes” sont retenues sur les surfaces, alors que les molécules “simples” ne sont pas impactées.

Quels polluants sont fixés ?

Le charbon actif permet de fixer les molécules complexes, donc certains COV.
Le formaldéhyde, qui est le COV le plus simple, est très mal fixé par le charbon actif. Or ce COV est aussi le plus fréquent et le plus nocif…
Le charbon actif n’a pas la capacité à retenir les particules fines, ni à détuire les virus. Par ailleurs, la principale limitation de cette technologie est le manque de stabilité de la capture : les molécules sont déposées en surface du charbon (par “adsorption”), et la liaison chimique est faible. En conséquence :

  • la surface du charbon est très vite saturée : après quelques semaines, le filtre ne sert plus à grand’ chose et il faut le changer
  • en cas de modification de température ou d’humidité, le charbon relâche ce qu’il a attrapé… Typiquement, en hiver, il fait souvent humide dans les habitations, et le charbon risque de générer de la pollution.

De façon générale, d’ailleurs, les professionnels du bâtiment utilisent le charbon actif à défaut de mieux : c’est mieux que rien, mais personne n’y trouve un avantage majeur.

Technologie d’Air Serenity vs. Charbon actif

Air Serenity propose une technologie dont le principe est le même que le Charbon actif : un matériau poreux, composé de céramiques et de zéolites, capture les molécules au passage de l’air. Mais deux différences majeures permettent d’améliorer

  • nous avons sélectionné 8 matériaux différents, pour qu’ils capturent différents types de polluants. Le formaldéhyde, par exemple, est très bien capturé.
  • nous “nettoyons” la cartouche tous les jours avec un plasma : le plasma va décomposer les molécules capturées en molécules non toxiques (CO2, H2O, …). Ainsi, l’efficacité reste optimale pendant une année. A noter : la quantité de CO2 produite par une cartouche en un an est aussi faible que celle d’un homme en 1 minute… Pas d’impact sur le réchauffement climatique…